Jardin des méduses/ expo ajournée, 2020

Le 19 mars 2020 devait avoir lieu le vernissage d’une exposition dénommé « le jardin des méduses ». J’allais partager l’espace de l’exposition avec Francis Berthault. La période de confinement a commencé exactement le jour de l’accrochage. Les méduses et le jardin restent suspendus… La préparation de cette expo a commencé l’été 2019. J’ose espérer qu’elle pourra…

Nuances de Bleu-voulez vous jouer?

Au printemps 2020, nous sommes restés cloîtrés chez nous pendant quelques semaines, afin que se calme l’orage viral. Chaque matin, tôt de préférence, j’ai pris mon crayon bleu préféré (bleu nuit de la collection Museum de Caran-d’Ache) pour dessiner la nature autour de moi, me limitant au jardin. J’ai finalement dessiné 46 planches de plantes,…

Carnet de Hong Kong

Voici un carnet de voyage fait à Hong Kong, il y a quelques années. Je le sors pour lui faire prendre l’air… Ce temple, immense, où l’on peut faire des ablutions autour d’un bassin de pierre, est un lieu de ferveur très vif. L’énergie est forte, il y a de l’espace et de la lumière….

Pop-ups de décembre

On va faire voguer Charlie en toute tranquillité  Et d’autres que moi adoreront aussi l’Alentejo, Mais en attendant les premiers frissons du printemps Et le vent chaud de la côte Ligure (le farniente qui l’accompagne) Profitons de la poésie de notre saison!

Passe-muraille

Décor pour une nouvelle de Marcel Aymé, adaptée au théâtre, exposé à partir du 27 mars 2019 et jusqu’au 28 avril à l’Auditorium de Seynod.     En voici les différents panneaux: Et quelques éléments de départ….    

urashima taro

Urashima Taro est un conte traditionnel japonais. Ludovic Thirvaudey en a fait un opéra pour enfants, donné en concert le 21 avril 2018 dans la grande salle du conservatoire de Genève. Le décor a été fait pour cet opéra, à la taille des enfants: 110 cm de haut, sur 160 cm en moyenne pour chaque saison. Conçu comme un carnet japonais en zig zag, les saisons se déploient de part et d’autre du carnet géant.
Il est manipulé par les enfants pour les changements de saison qu’exige le récit durant l’opéra. L’autre élément principal est le palais du roi Dragon, pop up monté sur 3 grands châssis. Il fait 110 cm sur 240 cm une fois déployé. La boîte est un pop-up de papier. Lorsque Urashima l’ouvre, à la fin de l’opéra, la fumée en sort, elle symbolise les 300 années passées au fond de la mer.

Bleu de lumière, ombres et reflets

Les Anémones blanches ont la fraîcheur de la neige   A l’entrée de la gorge, quelque âmes reposent dans ce silence magique   Bientôt, le kaki de la Orta sera mûr pour le bec de la pie bleue